Covid-19 UVC

Les LEDs UV-C en temps de Covid-19

> Septembre 2020 : PISEO publie un nouveau rapport intitulé «Les LEDs UV-C en temps de Covid-19» .

Dans le contexte actuel de crise sanitaire due au Covid-19 (Coronavirus), la nécessité de prévenir la contagion par la désinfection est devenu un enjeu majeur. Les rayonnements UV-C peuvent détruire ce virus, tout comme d’ailleurs les autres coronavirus.

Aussi, avec l’émergence des LEDs UV-C, la question de la pertinence de l’utilisation de cette technologie pour enrayer l’épidémie en cours se pose.

Le rapport, rédigé par PISEO, apporte une description complète de la technologie, de sa mise en œuvre et du marché de la LED UV-C.

Les experts de PISEO présentent notamment une analyse de l’offre des fabricants de LEDs UV-C, les perspectives d’évolution des performances et des prix de ces sources, la méthodologie pour concevoir et qualifier des appareils de désinfection efficaces, une analyse de la réglementation, ainsi que les besoins applicatifs exprimés en terme de doses selon les micro-organismes à détruire.

Le rapport LED UV-C rédigé par PISEO participe à la veille technologique des entreprises. Dans ce cadre, les coûts engendrés par son acquisition peuvent être éligibles au crédit d’impôt recherche (CIR) dans la mesure où des travaux de R&D sont réalisés en lien avec sa thématique.

La désinfection par rayonnement UV-C

Le pouvoir de désinfection du rayonnement UV-C n’est plus à prouver. Son effet germicide est ainsi utilisé pour des applications de désinfection et de purification de l’eau, de l’air et de surfaces.

Son utilisation pour la désinfection nécessite cependant des connaissances. Des connaissances notamment pour déterminer la dose nécessaire à l’inactivation d’un micro-organisme (la dose dépendant d’un certain nombre de paramètres liés à l’application, à l’environnement…), mais aussi afin de prendre en compte les risques liés à l’utilisation de cette technologie.

En effet, l’utilisation du rayonnement UV-C pour la désinfection présente deux risques majeurs : un risque photo-biologique (le rayonnement UV-C est dangereux pour l’être humain) et un risque d’inefficacité de la désinfection (dans le cas d’un système de désinfection qui n’aurait pas été dimensionné correctement par rapport à son application).

DESINFECTION UVC

La technologie et le marché de la LED UV-C

La technologie utilisée traditionnellement comme source de rayonnement UV-C est la lampe à mercure. Cependant, depuis quelques années, des fabricants ont mis sur le marché des LEDs UV-C.

Cette technologie assez récente offre des avantages uniques : robustesse aux cycles d’allumage et d’extinction, ne contient pas de mercure, compacité …

Ces avantages permettent des améliorations par rapport aux systèmes existants, mais aussi des opportunités pour de nouvelles applications.

Les basses performances et le prix élevé actuels sont aujourd’hui les principaux freins à une adoption plus large de la LED UV-C par le marché de la désinfection par rayonnement UV-C.

Cependant, l’analyse du portefeuille et des feuilles de route des fabricants de LEDs UV-C confirment les tendances observées depuis plusieurs années. On observe une baisse rapide et régulière des prix et une augmentation significative des performances (puissance et efficacité). Cela devrait permettre à la LED UV-C de s’imposer dans le domaine de la désinfection par rayonnement UV-C, à plus ou moins long terme suivant les applications.

La technologie des LED UV-C est plus complexe que la technologie des LEDs utilisées dans le visible et le marché est pour l’instant assez restreint. Ainsi, les fabricants de LEDs UV-C sont peu nombreux. Fin 2019/début 2020, certains fabricants majeurs se sont même retirés du marché de la LED UV-C.

LED MERCURE COVID-19

Le dimensionnement et la mise en œuvre de systèmes LED UV-C pour la désinfection

La phase de dimensionnement d’un système de désinfection est clé pour garantir que le micro-organisme recevra la dose requise pour le rendre inactif. Concrètement, la phase de dimensionnement permet de définir les paramètres de la source UV-C à partir de la dose requise, des paramètres de l’application (temps d’exposition, dimensions de la cible à traiter…) et des paramètres optiques (uniformité, atténuation liée à la distance entre la source et la cible…).

L’intégration de la LED UV-C présente plus de contraintes que pour les LEDs dans le domaine du visible. En effet, le rayonnement UV-C dégrade certains matériaux habituellement utilisés pour les systèmes optiques dans le visible. D’autre part, la faible efficacité des LEDs UV-C impacte son intégration thermique…

Le remplacement de la lampe à mercure par la LED UV-C dans des systèmes existants n’est pas trivial. En effet, il faut retravailler le design d’un réacteur utilisé pour la désinfection/purification de l’eau pour être adapté aux propriétés de la LED (émission optique, gestion thermique…).

Conception systeme UVC

PISEO a participé à la publication d’autres rapports notamment avec son partenaire YOLE DEVELOPPEMENT, société d’études de marché et de conseil en stratégie. 

Contacts Presse

Sandrine LEROY, Directrice des Relations Publiques

Marion BARRIER, Assistante des Relations Publiques