FLICKER REGLEMENTATION

Lampes LED : conformité à la réglementation

Depuis le 1er septembre 2021, deux nouveaux règlements d’éco-conception sur les sources lumineuses sont d’application obligatoire :

  • UE 2020/2019 qui concerne les exigences d’efficacité et de fonctionnalité dit SLR,
  • UE 2019/2015 qui concerne l’étiquetage dit ELR.

Dans ce cadre, notre laboratoire a voulu connaitre l’état de l’art des performances des lampes LED commercialisées au regard des exigences de ces nouveaux règlements. Pour cela, nous avons prélevé sur le marché 33 échantillons de lampes LED et en avons testé les performances au regard des exigences de ces derniers : flux lumineux, IRC, efficacité énergétique, effet de scintillement et stroboscopique.

L’objectif du rapport est de rendre compte de manière indépendante et impartiale de la conformité des lampes LED au regard des exigences européennes règlementaires en matière d’écoconception.

Il est destiné à améliorer la connaissance du marché par l’ensemble des parties prenantes : fabricants, distributeurs, usagers, pouvoirs publics, et le cas échéant à leur permettre de prendre les mesures nécessaires pour assurer la conformité des produits.

Dans ce rapport, nous nous sommes particulièrement intéressés aux indices PST LM (effet de scintillement) et SVM (effet stroboscopique) nouvellement introduits dans la réglementation. Réalisés selon les prescriptions des normes en vigueur, ces essais ont montré que 15% à 20% des lampes testées ne sont pas conformes aux exigences réglementaires européenne sur l’écoconception.

Focus sur le PST LM et le SVM

Depuis le 1er septembre 2021, le marché des éclairages LED a été bouleversé par l’arrivée de nouvelles règlementations Européenne sur l’écoconception. Deux nouveaux règlements sont d’application obligatoire : UE 2020/2019 qui concerne les exigences d’efficacité et de fonctionnalité des sources lumineuses et des appareillages dit SLR et UE 2019/2015 qui concerne l’étiquetage dit ELR.

En particulier, de nouveaux indicateurs de TLA (Temporal Light Artefact), l’indice PST LM et l’indice SVM doivent être évalués pour chaque lampe LED commercialisée et ne doivent pas dépasser les valeurs maximums définies dans la règlementation. (PST LM max=1, SVM max=0,9 jusqu’au 31 Aout 2024 puis SVM max =0,4). Ces TLA sont des effets indésirables dans la perception visuelle d’un observateur et sont induits par des modulations de lumière dans le temps.

Ces indices de TLA s’appuient sur des fluctuations temporelles de la luminance de la source  lumineuse :

  • Scintillement de 0 à 80Hz : perception de l’instabilité visuelle induite par une lumière, dont la luminance fluctue avec le temps.
  • Effet stroboscopique de 80Hz à 2kHz : changement de perception du mouvement induit par une lumière dont la luminance fluctue avec le temps.

De même, le référentiel des classes d’efficacité énergétique a été modifié.

Aussi, les experts de PISÉO ont souhaité connaître l’état de l’art des produits actuellement commercialisés en évaluant leurs performances au regard de cette nouvelle règlementation. 33 lampes LED ont été prélevés sur le marché pour lesquelles ont été mesurés les nouveaux indices de TLA (PST LM et SVM), ainsi que les caractéristiques de performances plus classiques (Flux, Température de couleur, IRC, Efficacité lumineuse, Puissance électrique consommée et classes d’efficacité énergétique).

Ces dernières sont issus de mesures photométriques et électriques réalisées de manière fiable et précise, dans la limites des incertitudes maîtrisables.

Ces mesures ont toutes été réalisées dans le laboratoire de PISÉO, accrédité ISO 17025 par le COFRAC (portée disponible sur www.cofrac.fr). L’accréditation ISO 17025 garantit des résultats d’essais de qualité rendus en toute impartialité.