risque optique lifi

Évaluer les risques optiques artificiels

Dans leur laboratoire, accrédité ISO 17025 par le COFRAC, les experts Piséo évaluent, calculent les risques liés aux rayonnements optiques artificiels sur l’organisme humain. Ce sont ces compétences particulières qu’ils ont mises au service de la société EASii-IC en janvier 2021 pour la création d’un circuit intégré (ASIC) dédié aux applications de télécommunication dans l’air (Li-Fi).

Demandes et contraintes du client

Lorsqu’à la fin 2020, EASii-IC fait appel à Piséo, le fabricant de produits électroniques développe un ASIC permettant la communication optique dans l’air entre deux mobiles. Ils ont besoin de valider la puissance maximale de la source lumineuse afin de respecter la réglementation sur les risques optiques.

L’ASIC doit assurer la communication entre les deux équipements, le partage d’informations et de données. Il va piloter la source lumineuse émettrice et la photodiode réceptrice du signal. Pour obtenir les meilleures conditions d’utilisation, il faut garantir une bande-passante de 200 MHz, pour un débit de données de 1 Gbps.

EASii-IC souhaitait comparer différentes solutions de sources lumineuses de type LED ou laser.

Il s’agit donc bien ici de trouver un compromis entre performances techniques et risques optiques. Le produit final doit avoir une portée la plus grande possible entre les deux appareils tout en respectant les normes en vigueur et la santé des utilisateurs. En effet, les LED peuvent avoir de fortes émissions de rayonnements à des longueurs d’ondes courtes (la lumière bleue) qui ont des effets physiologiques sur l’organisme. Tandis que les laser provoquent, notamment, des lésions oculaires graves. Le choix de l’une ou l’autre des technologies implique donc le respect des normes et réglementations françaises et européennes qui protègent les utilisateurs. 

Evaluation du niveau d'exposition 
pour les sources multiples

Etudes préalables et recommandations sur les risques optiques

Piséo s’est engagé auprès de son client pour :

  • réaliser un inventaire du marché des émetteurs et récepteurs adaptés au signal (longueur d’onde, sensibilité, fréquence…)
  • comparer les différentes technologies disponibles afin de déterminer la meilleure solution

Les experts Piséo ont donc, dans un premier temps, analysé les sources lumineuses LED et laser (VCSEL) qui répondaient aux contraintes techniques minimales demandées. Ils ont fait preuve d’innovation pour s’adapter aux besoins particuliers de leur client en créant leur propre modèle numérique de calcul. Couplée à des simulations optiques réalisées au moyen du logiciel Zemax, cette opération leur a permis d’identifier les risques optiques oculaires des deux solutions LED et laser, les avantages et inconvénients de chaque technologie. EASii-IC a ainsi pu choisir la combinaison technologique la plus performante tout en se conformant aux normes de sécurité optique applicables : EN62471 pour les LED ou EN60825 pour les laser.

Enfin, la très bonne connaissance du marché des sources lumineuses artificielles et des photodétecteurs a également permis à Piséo d’être force de proposition. Son action auprès de son client va de l’analyse à la recommandation des composants photoniques et à leur mise en œuvre dans des produits.

Après 7 semaines d’études, les experts de Piséo ont fourni à EASii-IC leur recommandation de solution optimisée qui permet de garantir une excellente bande-passante tout en prévenant les risques optiques pour les utilisateurs.

luminance énergétique rétine