FLICKER WEB

Mesures de flicker optique et d’effet stroboscopique

Le flicker optique est un phénomène de variation de la lumière émise par la source lumineuse d’un appareil d’éclairage.

Il peut provoquer des situations d’inconfort visuel pour les utilisateurs, voire des troubles plus sévères (crises d’épilepsie) pour les sujets les plus sensibles.

Il est dépendant de la variation de l’alimentation électrique, volontaire ou involontaire. Lorsqu’elle est involontaire, cette variation est le signe d’une conception du produit de mauvaise qualité. De la même manière, l’effet stroboscopique est un phénomène optique qui apparaît lorsque des objets sont en mouvement et éclairés par une source de lumière qui fluctue à une certaine fréquence. Il peut ainsi donner l’impression qu’une pièce est immobile alors qu’elle bouge. Cela peut ainsi s’avérer dangereux dans certaines situations.

Les appareils intégrant des sources de lumière de type LED, extrêmement réactives, peuvent ainsi présenter assez facilement des effets visuels indésirables tels que le flicker optique (papillotement) ou l’effet stroboscopique.

Flicker optique et réglementation

Ces effets optiques peuvent être quantifiés au moyen de méthodes d’essais (normes) reconnues au niveau international.  Il est ainsi possible de vérifier la qualité des alimentations électriques et de comparer les résultats d’essais entre les produits (benchmarking) testés ou avec les limites de la réglementation.

Aussi, la réglementation européenne sur l’éco-conception des appareils d’éclairage prend en compte ces paramètres en spécifiant des caractéristiques à mesurer (Pst LM, SVM) . Elle impose , en effet, des limites à ne pas dépasser pour chacune de ces caractéristiques.

Depuis septembre 2021, les appareils d’éclairage (lampes, modules LED et luminaires) doivent ainsi obligatoirement respecter ces limites décrites dans le nouveau règlement 2019/2020 de la Commission Européenne également appelé Single Lighting Regulation (SLR).

Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver le replay de notre webinaire exclusif.

Mesures de flicker optique

Indices

  • Flicker Index et Percentage Flicker selon l’IEEE 1789-2015
  • Pst LM selon IEC TR 61547-1 edition 2.0: 2017″Equipment for general lighting purposes – EMC immunity requirements – Part 1: An objective light flicker and fluctuation immunity test method”

Mesure de l’effet stroboscopique – SVM

Indices

SVM selon IEC TR 63158 Equipment for general lighting purposes – Objective test method for stroboscopic effects of lighting equipment.

Équipements de mesure du flicker

mesure flicker optique

Spectrocolorimètre Bi Tec Sensor Lightmeter Gigahertz Optik et alimentation stabilisée Chroma pilotée

Caractéristiques :

  • – Mesure d’éclairement et colorimétrie (longueur d’onde de rayonnement optique)
  • – Mesures de flicker optique ( indice de flicker, pourcentage de flicker et Pst LM)
  • – Mesure de l’effet stroboscopique
  • – Technologie de mesure spectrale adaptée à la lumière produite par les LED
  • – Photodiode rapide pour la synchronisation à la mesure de la lumière modulée en largeur d’impulsion et du scintillement optique
  • – Pilotage de l’alimentation électrique conformément à l’IEC TR 61547-1 ed.2

Analyses comparatives de flicker sur lampes LED

Pour en savoir plus sur l’effet de flickering, scintillement ou papillotement, nous vous invitons à prendre connaissance de notre analyse sur le flicker optique des lampes Led présentes sur le marché.

Les experts de PISÉO ont comparé au sein de leur laboratoire les indices classiques de flicker optique avec l’indice 𝑃𝑆𝑇 𝐿𝑀. Pour cela, 20 échantillons de lampes LED commercialisées ont été mesurés et analysés. Les résultats montrent une bonne corrélation entre les différents indices. Les comparaisons effectuées permettent également d’établir des liens entre la qualité de l’électronique des lampes LED et le niveau des indices de flicker 𝑃𝑆𝑇𝐿𝑀. Les résultats de nos travaux montrent que 20% de l’échantillonnage présente un niveau de flicker optique non conforme aux limites prévues par la future règlementation, pour des raisons liées à la trop grande simplicité de l’électronique de régulation, ou bien au manque de robustesse des fonctions d’ajustage de flux (dimming ou gradation).

effet stroboscopique